Comment ?

 

Retrouver l'équilibre en 10 séances

P1010316_edited_edited_edited.jpg
Ex6.PNG

Le travail mis au point par Ida Rolf se déroule en 10 séances reliées les unes aux autres, au cours desquelles la personne ressent progressivement l'intégration de sa structure corporelle.  Chaque séance se déroule dans un cadre défini vers un but précis afin de guider la personne à travers l'exploration de sa propre intériorité.

Au cours des séances 1 à 7, le praticien œuvre à réaménager les tensions myofasciales en différenciant chaque partie du corps selon un axe particulier, en s'adressant alternativement au haut ou au bas du corps, à son côté droit et gauche, à sa partie antérieure ou postérieure.

Les fonctions de bases telles que la respiration (travail du diaphragme et expansion de la cage thoracique), le support (réorientation du pied, mobilité articulaire) et l'orientation dans l'espace (ouverture, expansion) vont être développées à travers la restauration des tissus superficiels et profonds afin qu'ils puissent glisser les uns par rapport aux autres. Ceci se traduit par des modifications immédiatement perceptibles.

 

Les 3 dernières séances sont dédiées à la connexion des structures dans un objectif d'unité harmonieuse. Pour la personne c'est un temps pour expérimenter l'équilibre, la mobilité et la controlatéralité des mouvements afin de développer son intégrité dans la gravité.

 

Naturellement, les moyens utilisés pour parvenir à cet équilibre sont adaptés aux besoins de l'individu dans une intention de dynamiser sa structure potentielle pour optimiser les fonctions essentielles telles que respirer, se lever ou marcher ...

P1010281.JPG

Le praticien utilise le bout de ses doigts, ses phalanges, son poing et parfois son coude pour exercer des pressions mécaniques lentes et précises, autant dans leur direction que leur profondeur, afin de modifier progressivement et durablement l’état de tension des différentes couches tissulaires responsables de l’organisation spatiale du corps. Cela ressemble au modelage du potier ou du sculpteur appliqué sur un corps vivant, avec l’indispensable respect du rythme propre aux tissus de chaque personne. La participation consciente du sujet est requise et contribue, par l’utilisation de la respiration et de mouvements dirigés par le praticien, à un travail de libération plus efficace. Le Rolfing® est fort justement appelé intégration structurale car il évoque chez la personne qui le reçoit la mise en relation coordonnée, donc l’intégration, des multiples niveaux de ses différentes structures.

Une séance de Rolfing®